Affordable Green Transit

Every Ontarian should be able to travel affordably within and between cities and towns in Ontario by taking public transit powered by zero-emission vehicles.

Why? The average Ontario family spends over $13,000 a year on transportation. CAA estimates that the cost of owning and operating a compact car in Ontario is $8,870 per year. Too many Ontarians cannot affordably get to where they need to go.

More frequent and more reliable public transit reduces congestion, makes life better for Ontarians, and leaves more money in their wallets by allowing them to save on driving, parking, and perhaps even that second car that spends most of the time in the garage.

And by using clean, zero-emission vehicles, we can improve our local air quality and reduce greenhouse gas emissions.

Fortunately, cities are already working to make this vision a reality.

They recognize that zero-emission buses are the right thing to do for the environment and can save money through lower operating costs. These savings get returned to riders in the form of transit service improvements and/or lower fares.

Municipalities are moving in this direction, but they're hampered by a lack of funding because the Conservative government broke its promise to honour the Liberal government’s commitment to double transit funding. This lack of provincial funding puts pressure on fares and property taxes.

What municipalities need to transform transit is not more bureaucracy, but more funding. Here’s how we’ll make it happen.

  1. Triple the provincial transfer to municipal public transit by increasing the Ontario Gas Tax Fund transfer from 2 cents to 6 cents a litre. When fully phased in, this would provide municipal transit services with an additional $800 million per year for public transit expansion and electrification.

    Funding will be at the rate of 4 cents a litre in 2022-23, rising to 5 cents in 2023-24 and then 6 cents in 2024. This is an increase in the provincial transfer. The fuel tax would not change.

  2. Develop a set of targets, in collaboration with municipalities, for every municipal transit system to be carbon neutral.

  3. Provide an additional $30 million over 4 years to the Community Transportation Grant Program for zero-emission buses and charging infrastructure in areas that are underserved by public transit.

  4. Work with Metrolinx to significantly expand GO Bus service, using zero-emission vehicles, to more communities in the province, to provide more Ontarians with affordable intercity transit options.

  5. Recognizing that small, rural and northern communities also need funding for critical transportation projects, increase the Ontario Community Infrastructure Fund by $100 million annually.

If you support these proposals for a greener Ontario where it’s easier and more affordable to travel, please add your name.

---

Un transport en commun écologique à prix abordable

Tous les Ontariens et Ontariennes devraient pouvoir se déplacer  de façon abordable entre les villes et villages de l'Ontario par voie de transport en commun alimenté par des véhicules sans émissions.

Pourquoi ? La famille moyenne de l'Ontario dépense plus de 13 000 $ par année pour le transport. La CAA estime que le coût de possession et d'utilisation d'une voiture compacte en Ontario est de 8 870 $ par année. Trop d'Ontariennes et d'Ontariens n'ont pas les moyens de se rendre là où ils doivent aller.

Un transport en commun plus fréquent et plus fiable réduit la congestion, améliore la vie des Ontariens et des Ontariennes et leur laisse plus d'argent dans leur portefeuille en leur permettant ainsi d'économiser sur la conduite, le stationnement et peut-être même cette deuxième voiture qui reste la plupart du temps dans le garage.

Et en utilisant des véhicules propres et sans émissions, nous pouvons améliorer la qualité de l'air local et réduire les émissions de gaz à effet de serre.

Heureusement, les villes travaillent déjà à concrétiser cette vision.

Elles reconnaissent que l’usage d’autobus à émissions nulles est la bonne marche à suivre pour l'environnement, ce qui permettrait d’économiser de l'argent grâce aux coûts de fonctionnement plus faible. Ces économies sont retournées aux usagers sous forme d'améliorations du service de transport en commun et/ou de tarifs réduits.

Les municipalités s’engagent dans cette direction, mais elles sont entravées par un manque de financement parce que le gouvernement conservateur a manqué à sa promesse de respecter l'engagement du gouvernement libéral de doubler le financement du transport en commun. Ce manque de financement provincial exerce des pressions sur les tarifs et les impôts fonciers.

Ce dont les municipalités ont besoin pour transformer le transport en commun, ce n'est pas encore de bureaucratie, mais plus de financement. Voici comment nous allons nous y prendre.

  1. Tripler le transfert provincial au transport en commun municipal en augmentant le transfert du Fonds de la taxe sur l'essence de l'Ontario de 2 cents à 6 cents le litre. Une fois entièrement mise en œuvre, cette mesure procurera aux services municipaux de transport en commun 800 millions de dollars de plus par an pour l'expansion et l'électrification du transport en commun.

    Le financement sera de 4 cents le litre en 2022-2023, 5 cents en 2023-2024, puis de 6 cents en 2024. Il s'agit d'une augmentation du transfert provincial. La taxe sur les carburants ne changerait pas.

  2. Élaborer un ensemble d'objectifs, en collaboration avec les municipalités, pour que chaque réseau de transport en commun municipal soit neutre en carbone.

  3. Accorder 30 millions de dollars de plus sur quatre ans au Programme de subventions pour le transport communautaire pour les autobus à émissions nulles et les infrastructures de recharge dans les régions mal desservies par le transport en commun.

  4. Collaborer avec Metrolinx pour étendre considérablement le service d'autobus GO Transit à un plus grand nombre de collectivités de la province, , en utilisant des véhicules à émissions nulles, afin d'offrir à un plus grand nombre d'Ontariens des options de transport interurbain abordable.

  5. Reconnaissant que les petites collectivités rurales et du Nord ont également besoin de financement pour des projets de transport essentiels, le Fonds d'infrastructure communautaire de l'Ontario serait augmenté de 100 millions de dollars par année.

Si vous soutenez ces propositions pour un Ontario plus vert où il est plus facile et plus abordable de voyager, veuillez ajouter votre nom.

Who's signing

57

of a 100 signature goal

Will you join?