Habiliter les communautés du Nord de l'Ontario

Le Parti libéral de l'Ontario doit voir le Nord de l'Ontario comme les Ontariens du Nord le voient, c’est-à-dire, avec tous ses défis et ses opportunités. Un partenaire provincial déterminé à répondre aux besoins des communautés éloignées, rurales et du Nord doit garantir l'accès aux services de soins de santé, aux infrastructures, au logement et aux opportunités. Sans un investissement dans les services et soutiens de base, l'Ontario continuera de fonctionner comme une province à deux vitesses, où le Nord de l'Ontario est laissé à l'écart.

Bien que nous ayons une vision précise quant à la façon de faire progresser le nord de l'Ontario en collaboration avec les communautés du Nord, il est important de noter que nous avons tenu compte du Nord de l'Ontario dans tous nos plans, qu'il s'agisse entre autres du transport en commun, de l'enseignement postsecondaire ou des affaires francophones. Si nous voulons améliorer le bien-être et faire avancer le Nord de l'Ontario, nous devons travailler ensemble sur plusieurs fronts. Nous devons alors nous mettre au travail immédiatement.

Plan :

Un plan d'action en matière de santé pour le Nord de l'Ontario. Il est inacceptable qu'une province aussi prospère que l'Ontario ait un système de santé à deux vitesses où certains peuvent avoir accès aux soins et d'autres non. Les barrières entre les personnes et les soins dont elles ont besoin font que, bien trop souvent, les Ontariens se retrouvent sans soins. En plus de notre plan de santé non partisan (en lien), qui comprend un régime universel d'assurance-médicaments, notre plan d'action en matière de santé du Nord de l'Ontario (en lien) comprend : des investissements immédiats dans la santé mentale, un meilleur accès à des services de soins de santé appropriés et inclusifs, davantage de ressources en matière de soins de santé et d'autonomie pour les communautés autochtones, et des investissements dans les soins de longue durée.

Élargir l'accès à large bande dans tout l'Ontario. Alors que le monde parle de 5G, nous parlons toujours de large bande. C'est une question de développement économique, une question de qualité de vie et, pour beaucoup, elle limite l'accès à des services essentiels comme les soins de santé. La connectivité est directement liée à la réussite économique du Nord de l'Ontario et nous sommes déterminés à travailler avec des partenaires des secteurs public et privé pour assurer la couverture. Si, quelque part dans le sud de l'Ontario, l'internet à haut débit était interrompu, le problème serait résolu immédiatement. Il est temps d'arrêter de considérer les habitants du nord de l'Ontario comme des gens de moindre importance et d'investir dans l'avenir du nord de l'Ontario.

Élaborer une stratégie d'enseignement postsecondaire en milieu rural afin d'offrir à un plus grand nombre de jeunes la formation et l'éducation dont ils ont besoin. Les jeunes du Nord de l'Ontario, en particulier dans les régions éloignées, sont beaucoup moins susceptibles que ceux des zones urbaines du sud de fréquenter l'université, le collège ou de recevoir une formation. En travaillant avec les partenaires concernés, notamment les groupes francophones, autochtones et communautaires, nous trouverons une façon plus efficace d'aller de l'avant. Cette stratégie accompagnera un plan d'éducation postsecondaire pour tous, qui prévoit la gratuité des frais de scolarité pour les familles à faible et moyen revenu et un RAFEO qui tient mieux compte des coûts de déménagement et de déplacement.

Investir dans les routes du Nord de l'Ontario, notamment dans le programme de financement des chemins forestiers. Pour stimuler l'économie du Nord de l'Ontario, améliorer la sécurité routière et fournir un accès aux communautés autochtones, nous devons investir dans les routes. Nous nous sommes engagés à remettre le Programme de financement des chemins forestiers à 75 millions de dollars. Bien que nous recherchions un modèle de partage des coûts 50/50 avec le gouvernement fédéral pour l'expansion transcanadienne, nous pouvons mener à bien d'autres travaux d'expansion routière de longue date. Avec les fonds fédéraux maintenant en place, nous allons achever l'élargissement de la route 69 et l'élargissement de la route 17 si ces projets restent inachevés en 2022.

Investir dans de nouvelles routes toutes saisons et améliorer le réseau des routes d'hiver. Nous chercherons à établir des partenariats entre le gouvernement fédéral et les Premières Nations pour améliorer les liaisons routières dans le Grand Nord de l'Ontario, en particulier là où le changement climatique menace la durabilité des routes de glace. De nouvelles routes toutes saisons pour les communautés des Premières nations permettront de réduire le prix des produits alimentaires et de transformer l'accès aux emplois, à l'éducation et aux soins de santé. La construction de routes toutes saisons et l'amélioration du réseau de routes d'hiver continueront à fournir des emplois aux résidents des Premières Nations.

Donnez la priorité aux projets qui fournissent une alimentation électrique fiable aux communautés du Nord de l'Ontario. La capacité limitée d'alimentation en diesel est un obstacle majeur pour de nombreuses communautés des Premières Nations éloignées. Des projets comme le projet de transmission de Wataynikaneyap, qui reliera 17 communautés des Premières nations au réseau électrique provincial, devraient être au cœur de la réconciliation et de la lutte contre le changement climatique. Conjointement aux investissements dans l'infrastructure routière, le raccordement au réseau permettra d'éliminer les difficultés de livraison de carburant pour de nombreuses Premières Nations. Nous sommes déterminés à mener à bien ce projet et nous chercherons activement à établir des partenariats pour faire avancer les projets de connexion d'autres communautés éloignées au réseau provincial.

Élargir le Crédit pour les Coûts d’Energie dans le Nord de l’Ontario. Le CCENO existe dans le cadre de la Prestation Trillium de l’Ontario pour aider les résidents du nord de l'Ontario à faire face aux coûts énergétiques. Les ménages du nord de l'Ontario étant confrontés à des problèmes de coûts énergétiques, l'extension de ce programme et de ceux qui y sont admissibles allégera le fardeau des familles. À l'heure actuelle, le programme n'arrive tout simplement pas à compenser les coûts élevés de l'énergie et n'aide pas suffisamment de familles. Dès son entrée en fonction, un coup de pouce de $ 10 millions de dollars permettra de donner plus d'argent à un plus grand nombre d'Ontariens qui en ont le plus besoin. Le montant que les gens recevront sera dorénavant lié à l'inflation.

Renforcer le Programme pilote d'immigration dans les communautés rurales et du Nord. L'immigration restera la clé de la croissance économique dans le Nord de l'Ontario et ce programme est très prometteur. L'objectif du projet est d'attirer de nouvelles personnes dans ces communautés pour combler les pénuries de main-d'œuvre, qui s'aggravent avec le vieillissement de la population et la baisse du taux de natalité. Sur la base des premières réactions face à ces projets pilotes, nous devons travailler avec le gouvernement fédéral pour étendre les zones pilotes et envisager de rendre les programmes pilotes permanents.

Donner aux municipalités les moyens de bâtir des réseaux de transport et faire face au changement climatique. L'augmentation des Fonds de la taxe sur l’essence de l'Ontario de 2 cents à 6 cents le litre signifie $ 800 millions de dollars par an pour l'expansion et l'électrification des transports publics. Un montant supplémentaire de $ 30 millions de dollars sur 4 ans pour le programme de subvention au transport communautaire signifiera plus d'argent pour les bus à émission zéro et les infrastructures de recharge dans les zones mal desservies par le transport public. Reconnaissant que les petites communautés, rurales et du Nord ont également besoin de financement pour des projets de transport essentiels, nous augmenterons les Fonds ontarien pour l’infrastructure communautaire de $ 100 millions de dollars par an.

Rétablir un ministère indépendant pour la réconciliation autochtone et rétablir les coupes budgétaires effectuées par le gouvernement actuel, y compris les 10 millions de dollars de coupes dans les programmes culturels.

Installer 2,000 bornes de recharge publiques dans toute la province, en mettant l'accent sur les zones actuellement mal desservies. Nous aiderons également les municipalités à installer 2,000 bornes de recharge publiques supplémentaires dans le cadre d'un programme de partage des coûts à parts égales (50/50) et nous ré-introduirons des subventions provinciales pour l'achat de véhicules électriques. Rendre l'utilisation des véhicules électriques moins chère et plus facile dans toute la province est bon pour l'environnement et pour le budget des familles.

Déplacer les emplois des ministères et agences provinciales vers le Nord de l'Ontario. La relocalisation des emplois gouvernementaux dans le Nord de l'Ontario est une façon intelligente de décentraliser la prise de décision et d'apporter des emplois stables et bien rémunérés aux communautés. Ces emplois peuvent également signifier que les jeunes retournent dans les communautés qu'ils ont quittées pour poursuivre des études post-secondaires. Pour être clair, nous ne pouvons pas résoudre les problèmes auxquels le nord de l'Ontario est confronté en déplaçant certains emplois, mais c'est absolument la démarche à suivre. La large bande, le transport inter-urbain, l'infrastructure routière, la fin du sans-abrisme chronique, la lutte contre la crise opioïde et l'amélioration de l'accès aux soins de santé physique et mentale - tout cela fait partie de la création d'emplois dans le Nord.